L’éclosion de Nathan Légaré

Par Louis-William Gagné

Le fait d’être sélectionné en première ronde vient toujours avec un peu de pression, particulièrement lorsque l’on fait partie des tout premiers joueurs sélectionnés. Appelé au sixième rang par le Drakkar de Baie-Comeau au dernier encan de la LHJMQ, Nathan Légaré a connu des débuts assez modestes. Néanmoins, le fougueux attaquant semble avoir finalement trouvé ses aises.

Après la dernière séance de sélection, on disait de Légaré qu’il était un vrai prototype d’attaquant de puissance: solide au chapitre des mises en échec, excellent près du filet. Sans compter qu’à 6’0″ et près de 200 livres à seulement 16 ans, on pouvait déjà parler de lui comme étant un solide gaillard.

Toutefois, après les premiers mois de la saison, disons simplement qu’on avait vu la puissance, mais pas beaucoup l’attaquant. Après 15 matchs, Légaré n’avait qu’un seul point à sa fiche personnelle. Au début du mois de février, le compteur était à 13.

Il faut cependant dire que le jeune homme n’avait pas les meilleures opportunités pour se faire valoir. On le retrouvait la plupart du temps sur la 4e ou la 3e unité, avec quelques présences ici et là sur l’avantage numérique ou au sein des deux premiers trios.

Bref, bien que Martin Bernard ne coupe pas son banc très souvent, les présences en compagnie des meilleurs éléments se faisaient plutôt rares. Malgré tout, l’organisation et les partisans s’attendaient peut-être à un peu plus au niveau de la production.

Au cours des dernières semaines, on a assisté à un revirement de situation assez drastique. Depuis qu’il est utilisé à la droite de Gabriel Fortier et d’Ivan Chekhovich, en plus d’avoir du temps sur l’attaque à cinq, Légaré amasse des points à la tonne.

Au coeur d’une séquence de dix matchs consécutifs avec au moins un point, il y en a amassé pas moins de 15. Autrement dit, Légaré a récolté plus de points au cours des dix derniers matchs que pendant ses 43 premiers.

Alors que les séries éliminatoires approchent à grands pas, fort à parier que cette tournure des événements fait le bonheur du personnel d’entraîneurs du Drakkar. Avec le départ de Luke Kirwan, il est plutôt rassurant de voir une nouvelle positive à l’attaque.

De plus, si Légaré connaît du succès en fin de saison et entre en confiance dans la danse du printemps, il pourrait bien devenir très dangereux pour les adversaires du Drakkar au premier tour…

Crédit photo: Parlonsjunior.com

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s