Le splendide futur à la ligne bleue des Golden Knights

À la surprise générale, les Golden Knights de Vegas se retrouvent actuellement en finale de l’Ouest. Un exploit incroyable pour une équipe d’expansion. Force est d’admettre que l’organisation, avant le début de la campagne, devait espérer mettre la main sur un excellent choix au prochain repêchage. Néanmoins, elle compte déjà une belle banque d’espoirs, notamment à la ligne bleue. J’ai décidé de vous présenter 3 défenseurs qui constituent l’avenir de l’équipe en défensive.

1. Shea Theodore

Theodore, 22 ans seulement, est bien en place pour donner plusieurs solides années de hockey à Vegas. J’ai donc décidé de l’inclure malgré le fait qu’il joue déjà dans la grande ligue. Les Knights l’ont acquis des Ducks d’Anaheim pendant le processus d’expansion.

Le jeune défenseur gaucher avait goûté à la LNH lors des deux saisons précédant son transfert vers Vegas, mais c’est véritablement dans la Ville du vice qu’il s’est épanoui dans le circuit.

Cette saison avec les Golden Knights, il a récolté 29 points en 61 matchs. Il a également séjourné dans la Ligue américaine en début de saison pour une raison qui ne vaut même pas la peine d’être nommée (Si vous y tenez, cliquez ici). Néanmoins, il s’est rapidement imposé comme une pierre angulaire de la formation du Nevada.

Possédant une excellente vision du jeu, le défenseur est en grande partie responsable de la relance très rapide de l’attaque des Knights. J’irais jusqu’à dire que j’ai été frappé de la progression de Theodore tout au long de la saison, faisant maintenant de lui un défenseur très utile malgré son jeune âge, offensivement comme défensivement.

Bref, Shea Theodore est un nom à retenir pour les prochaines années. S’il continue sa progression, on devra vite le considérer comme un défenseur de l’élite de la LNH.

2. Erik Brannstrom

Voilà un espoir que j’apprécie particulièrement. Les Golden Knights ont fait du Suédois le 15e choix du dernier repêchage de la LNH. Il évolue depuis deux saisons avec le HV71 dans la SHL.

Il vient de conclure sa deuxième saison dans le plus important circuit de hockey suédois avec une récolte de 15 points en 44 matchs. Cela peut sembler bien peu, mais dans une ligue comme la SHL, c’est très bon pour un défenseur. Par exemple, Rasmus Dahlin a cette année amassé 20 points en 41 rencontres.

Brannstrom est très solide en situation de un contre un. Son hockey IQ est ce qui fait de lui un très bon défenseur polyvalent. De plus, il n’hésite pas à amener du jeu physique malgré son petit gabarit (5’10’ ‘, 181 lbs). Il adore se lancer en attaque et est très efficace en avantage numérique.

Je vois Brannstrom comme un futur défenseur top-4 avec les Golden Knights, spécialiste de l’avantage numérique. À son apogée, je présume qu’il pourrait récolter une quarantaine de points dans la LNH.

Il tentera de percer l’alignement à Vegas dès l’an prochain. À 19 ans, c’est un beau défi, mais je crois qu’il a tous les outils en main pour y arriver.

3. Nicolas Hague

À l’image de Brannstrom, Hague a été repêché au dernier repêchage par les Golden Knights, 34e au total. Il a cette année évolué avec les Steelheads de Mississauga dans la OHL.

Au niveau des points, il a sa place parmi les meilleurs défenseurs de son circuit. En effet, le natif de Kitchener a conclu la campagne avec une récolte de 78 points en 67 matchs. Il a également marqué à 35 reprises. C’est énorme pour un défenseur.

En plus d’exceller offensivement, Hague amène un aspect physique à ne pas négliger. 

Is physical and will give that extra shot to his opponent to leave a mark and an impression for the next time, Futureconsiderations.ca 2017

Lui, je le vois comme un solide défenseur top-6, capable d’évoluer en avantage numérique, tout comme à court d’un homme. Son jeu physique n’est pas à négliger dans l’équation. L’arrière gaucher pourrait arriver dans la LNH rapidement, après une ou deux saisons dans la Ligue américaine.

Il a d’ailleurs fait ses débuts dans la LAH récemment. Le défenseur format géant (6’6′ ‘) a montré qu’il n’avait pas froid aux yeux malgré son jeune âge.

Conclusion

Je vous ai parlé de trois défenseurs gauchers. Je suis le genre de personne qui a un blocage à voir évoluer un gaucher à droite et vice-versa. J’aimerais donc voir les Golden Knights garnir le côté droit de leur futur en défensive au cours des prochaines années. Cependant, je n’aurais aucun problème à voir Brannstrom évoluer aux côtés de Theodore. Une chose est certaine, si le développement de ces trois joueurs se poursuit comme prévu, la formation connaîtra d’autres belles courses à la Coupe Stanley dans la prochaine décennie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s