Foreurs | L’héritage de la transaction Julien Gauthier

Le 6 janvier 2017, les Foreurs de Val-d’Or envoyaient l’attaquant étoile Julien Gauthier chez les Sea Dogs de Saint-John.  Un choix de 3e ronde en 2017, deux choix de 2e ronde en 2018 et un choix de 1er tour en 2019 prenaient alors le chemin inverse. L’attaquant Nathan Cyr-Trottier rejoignait également l’organisation valdorienne. À ce moment, plusieurs partisans du Vert et Or ont critiqué vivement la transaction et certains le font encore aujourd’hui. Analysons-la.

Premièrement, le choix de 3e tour acquis a permis aux Foreurs de repêcher au dernier repêchage de la LHJMQ le jeune cerbère Jonathan Lemieux, identifié comme le futur devant le filet de l’équipe.

En plus de percer l’alignement de l’équipe à 16 ans seulement, Lemieux a disputé 25 matchs. À ce niveau, seulement 4 gardiens recrues du circuit Courteau l’ont devancé. Il a vu beaucoup de rondelles et a pu apprendre en travaillant avec Étienne Montpetit, avant que ce-dernier soit transigé aux Tigres de Victoriaville.

Deuxièmement, parlons des choix de deuxième tour qui avaient été acquis dans cette transaction d’importance.

Le premier, celui des Foreurs, avait été échangé aux Sea Dogs dans l’échange impliquant Adam Marsh quelques mois plus tôt. Il revenait donc au bercail. Ce samedi à Shawinigan, il permettra au Vert et Or de repêcher au 21e rang (sauf si transigé). L’encan 2018 est vu comme ayant une très belle profondeur dans les premières rondes. C’est donc un joueur d’un beau potentiel que devraient être en mesure de repêcher les Foreurs.

Le second, celui du Phoenix de Shebrooke, a été utilisé lors de la dernière période des transactions pour faire l’acquisition de l’attaquant Julien Tessier. En théorie, il sera de retour avec l’équipe l’an prochain et sera même un pilier à l’attaque. Pour le présent, il s’agit d’un élément important.

Puis, le premier choix en 2019 des Sea Dogs de Saint John. C’est l’élément clé de la transaction. En janvier 2017, c’était loin le repêchage de 2019. Par contre, la valeur que ce choix représente vaut l’attente.

Champions en 2017, les Sea Dogs sont maintenant en phase de reconstruction complète. Les transactions qu’ils effectuent vont en ce sens. Ils greffent à leur noyau des jeunes joueurs, mais surtout de bons choix au repêchage. Ils cèdent des joueurs établis. Ce que ça veut dire? Le premier choix 2019 des Sea Dogs en sera un dans le top-5. Si ce n’est pas top-3. Si ce n’est pas le premier. Il pourrait même permettre aux Foreurs de mettre la main sur un joueur de la trempe de Julien Gauthier

Bref, regardons à nouveau cette transaction, très grossièrement…

À Saint John : Julien Gauthier.

À Val-d’Or : N. Cyr-Trottier, Jonathan Lemieux, Julien Tessier, choix #21 2018, choix très probablement top-5 en 2019.

Pas pire, non? Il s’agit probablement de la transaction qui aura le plus d’impact sur l’avenir à moyen terme (2-3-4 ans) des Foreurs. Pascal Daoust savait très bien ce qu’il faisait.

Et merci, Julien Gauthier!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s