Retenez ce nom : Jonatan Berggren

C’est inévitable. À chaque repêchage, les amoureux de prospects tombent littéralement en amour avec certains joueurs. Dans mon cas, il n’est pas rare que j’aille un petit faible envers les Suédois. Dans les derniers jours, un a particulièrement retenu mon attention : Jonatan Berggren.

À la base, ses statistiques démontrent à quel point il est dominant offensivement face à des joueurs de son âge. En ligue SuperElit suédoise, il a récolté un impressionnant total de 57 points en seulement 38 matchs. C’est une moyenne de 1.5 points par match. Il a ajouté 5 points en 3 matchs éliminatoires.

Au niveau supérieur, en SHL, il a frappé un certain mur. En 10 matchs, aucun point pour lui. C’est cependant normal, aucunement inquiétant. La ligue est constituée de vrais hommes, pas de kiddos. La coche SuperElit/SHL est comparable à celle LHJMQ/AHL dans un certain sens.

Au niveau des compétitions internationales, Berggren a su tirer son épingle du jeu. Au WJC-18, il a terminé le tournoi avec une récolte de 10 points, dont 5 buts, en 7 matchs. Il n’a cependant pas eu la chance d’affronter des hommes, ce qui nous aurait mieux permis d’analyser son rendement.

La plus grande qualité du Suédois, c’est sa grande vitesse. En fait, il doit être l’un des meilleurs patineurs de ce repêchage. Il s’échappe relativement aisément de ses adversaires en l’espace de quelques coups de patins. C’est beau à voir.

À 5’11’ ‘ et 183 livres, il n’est pas nécessairement petit si l’on compare à la majorité des autres bons patineurs. Lorsqu’il entre dans la zone offensive à grande vitesse, les défenseurs n’ont qu’à bien se tenir.

Reconnu comme un excellent fabricant de jeux, l’ailier est constamment à surveiller sur la patinoire. Et même sous pression, il est en mesure d’habilement repérer ses coéquipiers positionnés dans les zones payantes. En avantage numérique, il est une arme extrêmement dangereuse grâce à sa vision du jeu.

Reste maintenant à voir comment Berggren s’adaptera à la SHL, puis à la AHL, puis à la NHL. Plusieurs étapes restent à franchir pour le Suédois. Et tout ça commencera dans quelques semaines avec le repêchage.

Je le vois être appelé entre les rangs 25 et 35. Bien que la plupart des experts le voient en deuxième ronde, je serais le dernier surpris qu’il trouve sa place dans les 31 premiers joueurs à être sélectionnés.

À son plein potentiel, Berggren devrait être un attaquant top-6 et atteindre la barre des 40 points minimum. Ma vision des choses est celle-là.

Crédit photo : Enkopings-Posten

N.B. Je viens de lire le texte au sujet de Berggren de mon ami Guillaume Arcand. Nous partageons sensiblement la même vision au sujet du Suédois. Je vous invite à le lire. Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s