À quoi ressemble le repêchage d’une ligue simulée?

Ceux qui me connaissent savent à quel point je mets du temps dans la ligue simulée dans laquelle je suis l’heureux GM des Lumberjacks de Seattle. Je pense d’ailleurs commencer à vous partager mon périple à ce poste dans une série de textes. Mais pour l’instant, je voulais vous parler du repêchage.

J’ai réalisé mon Mock Draft la semaine dernière, mais je vais maintenant vous partager les sélections de premier tour de la fameuse Well Hockey League. C’est comme un Mock Draft, mais avec une vingtaine de têtes qui remplacent la mienne. Très hâte de voir les ressemblances entre le repêchage de la WHL et celui de la LNH.

Chaque formation avait 5 minutes pour donner sa sélection et avait droit à un temps d’arrêt ainsi qu’une transaction au courant de la première ronde. En une petite et belle soirée, tout était terminé dans la joie de tous.

Mes Lumberjacks de Seattle étant nés la saison dernière, 32 joueurs ont été sélectionnés au premier tour. Voici les dits joueurs ainsi que leur position respective :

1.  Minnesota Wild Rasmus Dahlin
2.  Tampa Bay Lightning Andrei Svechnikov
3.  Houston Warbirds Filip Zadina
4.  Tampa Bay Lightning Quinn Hughes
5.  Florida Panthers Brady Tkachuk
6.  Minnesota Wild Noah Dobson
7.  Tampa Bay Lightning Jesperi Kotkaniemi
8.  Montreal Canadiens Oliver Wahlstrom
9.  Tampa Bay Lightning Joel Farabee
10.  Seattle Lumberjacks Adam Boqvist
11.  Detroit Red Wings Barrett Hayton
12.  Buffalo Sabres Evan Bouchard
13.  Chicago Blackhawks Ty Smith
14.  Chicago Blackhawks Vitali Kravtsov
15.  Ottawa Senators Joe Veleno
16.  Tampa Bay Lightning Dominik Bokk
17.  Chicago Blackhawks Ty Dellandrea
18.  Anaheim Ducks Rasmus Kupari
19.  Tampa Bay Lightning Akil Thomas
20.  Nashville Predators Jonatan Berggren
21.  Vancouver Canucks Martin Kaut
22.  Minnesota Wild Isac Lunderstrom
23.  Florida Panthers K’Andre Miller
24.  New Jersey Devils Ryan McLeod
25.  Chicago Blackhawks Rasmus Sandin
26.  Florida Panthers Grigori Denisenko
27.  Nashville Predators Bode Wilde
28.  Columbus Blue Jackets Jared McIsaac
29.  Los Angeles Kings Nicolas Beaudin
30.  Detroit Red Wings Adam Ginning
31.  Minnesota Wild Jacob Olofsson
32.  Minnesota Wild Mattias Samuelsson

Vous aurez pu constater que le Lightning et le Wild détenaient beaucoup de sélections au cours de ce premier tour. C’est qu’avec la formation que les deux directeurs généraux détiennent respectivement, ils ont pu se permettre de laisser de côté le repêchage 2019 pour mettre le paquet cette année.

Étant des GM de longue date dans la ligue, c’est le genre de choses qu’ils peuvent se permettre car leur formation est déjà construite à leur image. J’ai hâte de pouvoir me payer le même luxe dans quelques années!

De mon côté, j’ai mis la main sur Adam Boqvist au 10e échelon. Un choix dont je suis très heureux. Ma grosse année de draft sera cependant l’an prochain, alors que je détiens un choix de premier tour, sept de deuxième tour ainsi que quatre de troisième tour. J’aurai l’occasion de vous en reparler.

Sur ce, je vous dis à la prochaine et je salue mes collègues directeurs généraux de la Well Hockey League!

Photos : le prodige de la création Mark Pedneault

2 réponses sur « À quoi ressemble le repêchage d’une ligue simulée? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s