Nicolas Roy et Julien Gauthier: au coeur de la relève des Hurricanes

Depuis maintenant deux ou trois ans, on peut parfois voir passer des publications parlant du présent et de l’avenir des Hurricanes de la Caroline. Bien qu’ils se retrouvent dans ce qui est peut-être la division la plus compétitive de la LNH, les Hurricanes sont en pleine ascension.

La saison dernière, la formation de Raleigh était la deuxième plus jeune de toute la LNH. Des jeunes joueurs issus de l’organisation tels Sebastian Aho, Noah Hanifin et Elias Lindholm prennent de plus en plus de place dans la formation, l’acquisition de Teuvo Teravainen a porté ses fruits et Justin Faulk semble s’établir comme un jeune vétéran à la ligne bleue.

Le meilleur semble toutefois se situer dans l’avenir. Dans la East Coast League, les Everblades de la Floride n’étaient qu’à une victoire de la Coupe Kelly. Le club-école de la Ligue Américaine, les Checkers de Charlotte, viennent de connaître la meilleure saison de leur histoire, avec 46 victoires.

À sa première saison à la barre de l’équipe, Mike Vellucci a disposé d’une bande de jeunes joueurs affamés. Parmi ceux-ci, on retrouve un trio composé de Janne Kuokkanen  et de deux recrues québécoises: Nicolas Roy et Julien Gauthier.

Tout d’abord, Roy a fait preuve d’une belle constance la saison dernière et semble s’être bien acclimaté à la Ligue Américaine. D’ailleurs, l’équipe d’entraîneurs n’hésitait pas à lui faire confiance, alors qu’il était l’un des attaquants les plus utilisés de son équipe, multipliant ses présences sur le jeu de puissance et surtout, en désavantage numérique. Souvenons-nous que l’an dernier, Roy était le centre de confiance de Dominique Ducharme et Joël Bouchard avec Équipe Canada Junior. L’Amossois a même eu la chance de disputer  un match dans la grande ligue.

Pour ce qui est de son camarade Gauthier, la saison ne s’est malheureusement pas aussi bien déroulée. L’adaptation au hockey professionnel a semblé être plus difficile et son départ fut relativement lent. De la fin décembre au début avril, Gauthier a connu une période particulièrement creuse: 5 buts et 1 aide en 35 parties, incluant une séquence de 13 matchs sans noircir la feuille de pointage. Heureusement, l’attaquant de puissance a terminé la saison sur une bonne note. Ancien choix de 1er tour des Hurricanes, Gauthier peut être un considéré comme un projet: le développement pourrait être plus long, mais le résultat pourrait être très intéressant.

Le dernier membre du trio n’est pas en reste non plus. Janne Kuokkanen aurait très bien pu disputer la saison chez les juniors, mais il l’a plutôt fait en Amérique du Nord, dans les rangs professionnels. Par ailleurs, Kuokkanen a eu l’occasion de participer au dernier championnat du monde junior avec la formation finlandaise. Cette saison, il a atteint le plateau des 40 points en seulement 60 matchs et a pu porter l’uniforme des Hurricanes à quatre reprises. Détail important: le choix de 2e ronde a célébré son 20e anniversaire le mois dernier. Il est encore tout jeune!

Chez les autres recrues, notons les performances de Warren Foegele et Aleksi Saarela, qui ont terminé au deuxième et troisième rang dans le circuit pour les buts chez les recrues, avec 28 et 25.

Parmi les joueurs restants, il est important mentionner le nom d’un joueur qui pourrait bien être une belle prise de l’équipe: Lucas Wallmark. Ce suédois était une sélection de quatrième tour en 2014. À l’âge de 22 ans, Wallmark a mené son équipe avec 55 points en 45 matchs et une fiche de +15. Pour un joueur de cet âge, il plutôt rare de voir une moyenne maintenue au-dessus du point par partie durant toute une saison dans la Ligue Américaine. Il a disputé 11 matchs dans la LNH la saison dernière.

De plus, je ne peux passer sous silence les performances d’un ancien de la LHJMQ  Valentin Zykov. Acquis dans une transaction avec les Kings de Los Angeles, l’ancienne recrue par excellence de la Ligue Canadienne de Hockey a mené la Ligue Américaine au chapitre des buts marqués avec 33. En 10 matchs avec les Hurricanes, Zykov revendique 7 points.

Finalement, les Hurricanes auraient-ils trouvé leur prochain gardien de but en l’américain Alex Nedeljkovic? L’ancien gardien étoile de la OHL a disputé 49 matchs cette saison dans la Ligue Américaine, cumulant une moyenne de buts alloués de 2,55 et un pourcentage d’efficacité de ,903.

Bref, l’avenir semble rose en Caroline. Il était temps, me direz-vous.

Crédit photo: La presse canadienne/Paul Chiasson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s