Le Canadien fait le plein de joueurs de centre

Avant la tenue du repêchage d’entrée de la LNH de 2018, le Canadien de Montréal faisait partie des pires organisations de la LNH.

La saison dernière, la Sainte-Flanelle présentait la troisième pire fiche du circuit Bettman. Son club école, le Rocket de Laval, a terminé bon dernier dans la Ligue Américaine. Finalement, selon The Hockey News, la formation montréalaise se trouvait au 28erang concernant la relève et les espoirs de l’organisation. Autrement dit, la situation ne pouvait que s’améliorer.

Au cours de cette séance de sélection, Trevor Timmins a eu l’opportunité de réaliser la récolte la plus importante de sa carrière. En effet, le recruteur-chef du Canadien s’est prononcé pas moins de onze fois, ce qui représente le plus grand nombre de joueurs réclamé par l’équipe depuis 2003, première année où il était en poste.

Comme nous le répétons depuis de nombreuses années, la faiblesse majeure du Canadien se trouve au poste de centre. La dernière fois que le Canadien a misé sur un centre de premier plan, c’était le 22 mars 1999, alors que Vincent Damphousse disputait sa dernière partie dans l’uniforme bleu-blanc-rouge.

Depuis ce jour, Saku Koivu demeure (à mon avis) le seul joueur de centre digne de mention a avoir fait partie de l’équipe; un joueur qui a quitté Montréal il y a presque 10 ans.

Or, sur les onze jeunes espoirs appelés par l’état-major du Canadien, pas moins de sept  sont répertorié au centre, dont le finlandais Jesperi Kotkaniemi, troisième sélection au total de l’encan.

Après avoir sélectionné quatre défenseurs en sept opportunités l’an dernier, Trevor Timmins n’en a choisi que deux cette année. Pour ce qui est des autres positions, on retrouve un ailier gauche, un ailier droit et aucun gardien de but.

C’est donc dire que la mission était on ne peut plus claire pour l’équipe de recrutement du Canadien : il fallait à tout prix faire l’acquisition d’espoirs au centre. Non seulement il en manque présentement à Montréal, mais aussi dans les ligues mineures. Avant le repêchage, il n’y avait qu’un seul espoir intéressant à cette position, soit Ryan Poehling, premier choix de l’équipe l’an dernier.

Des cartes intéressantes pour Marc Bergevin

Si pousse l’analyse un peu plus loin dans le temps, on peut s’apercevoir que le Canadien se retrouve avec une banque d’espoir beaucoup plus intéressante, non seulement au niveau du développement possible, mais aussi comme marchandise dans de possibles transactions.

En temps normal, les éléments qui ont le plus de valeur sur le marché des transactions sont des joueurs de centre et des défenseurs. Or, il se trouve qu’au cours des quatre derniers repêchages (2015, 2016, 2017 et 2018) 25 des 29 joueurs sélectionnés par le Canadien évoluent soit au centre (13) ou à la ligne bleue (12).

Autrement dit, au cours des dernières années, le Canadien a non-seulement repêché selon ses besoins, mais aussi selon la valeur potentielle des joueurs.

Néanmoins, la formation montréalaise n’est pas au bout de ses peines. On commence à peine à voir les jeunes joueurs des derniers repêchages. Victor Mete et Noah Juulsen sont dans la LNH (mentionnons également Mikhail Sergachev), et on pourrait voir Cale Fleury, Lukas Vejdemo, Jakes Evans et William Bitten faire partie du Rocket de Laval à l’automne prochain. Pour ce qui est des Poehling, Ikonen, Kotkaniemi et compagnie, leur arrivé chez les professionnels ne se fera probablement pas avant quelques années.

Bref, il faudra encore pas mal de temps avant que le Canadien puisse réellement voir la lumière au bout du tunnel. Par contre, avec tous les changements apportés chez le Rocket de Laval, nul doute que ces jeunes loups seront encadrés correctement… Quand viendra le temps.

crédit photo: nhl.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s