Le GM junior | Épisode 003 | Une première transaction

Pas la plus grosse des transactions, mais la première que j’ai le plaisir de vous partager. En plus, derrière elle se cache un petit périple particulier. Si vous n’avez jamais vécu l’expérience d’une ligue simulée, vous en connaîtrez certains dessous. Ça, c’est de la transparence (hein Marc!). 

Une première transaction avait été conclue entre mon cher ami Cédrik Blondin et moi. J’envoyais Mika Zibanejad et un choix de troisième tour aux Islanders. Je recevais Tyler Johnson, Jesper Boqvist et Vitalii Abramov.

Soudain, un message du Président qui m’annonce que la transaction est en révision. Un petit comité se charge alors de l’analyser, puis de trouver un compromis pour qu’elle soit finalisée sous d’autres termes.

Le verdict : la transaction peut se réaliser à condition que Vitalii Abramov soit retiré de l’équation. J’accepte et Ced aussi (évidemment).

Suis-je fâché? Ben non! Si le président n’était pas là pour veiller à garder une certaine égalité dans les transactions, des équipes prendraient bien trop rapidement le dessus et certaines crouleraient dans les bas fonds pendant de longues années.

C’est dommage pour le p’tit Vitalii, mais qui suis-je pour brailler? Il y a des autorités en place dans la ligue, et si j’étais pas heureux avec ça je serais tout simplement parti. Mais non, je comprends que c’est normal.

Bon… parlons de la transaction!

À Seattle : Tyler Johnson + Jesper Boqvist

À New York (Isles) : Mika Zibanejad + WIN3 2019

J’ai premièrement abordé Cédrik pour Jesper Boqvist. Évidemment, c’est le frère d’Adam que je viens de repêcher. Réunir des frères, c’est toujours plaisant! De plus, l’attaquant possède de beaux skills et a le potentiel d’un jour avoir un impact dans la LNH (ou WHL).

Puis, il m’a offert Johnson en plus de mon Suédois chéri en retour de Mika Zibanejad. Pour être honnête, j’étais intéressé mais hésitant. Pour l’instant, Johnson est meilleur que Zibanejad et son impact est plus intéressant dans la ligue simulée considérant ses cotes.

Cependant, je crois que le Suédois connaîtra une belle progression au cours des trois prochaines saisons. C’est pourquoi j’ai demandé Abramov en plus, puis choisi de céder un choix de troisième tour.

Avec le recul, accepter la première transaction aurait été avantageux, j’aurais sauvé un choix de troisième tour. Mais bon. Comment aurais-je savoir ça?

Je suis heureux de la transaction malgré tout. Je m’améliore dans l’immédiat avec Johnson, qui a seulement 27 ans (bientôt 28). Et surtout, je réunis les frères Boqvist. Je suis confiant de voir les deux jouer pour les Lumberjacks d’ici 3 ans.

Photo : Tampa Bay Times

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s